Indications INexium® Sachet chez l’enfant de 1-11 ans et pesant au moins 10 kg1

Reflux gastro-œsophagien (RGO) :

  • Traitement de l’œsophagite érosive par reflux confirmée par endoscopie
  • Traitement symptomatique du reflux gastro-œsophagien (RGO)

Pour une information complète, se reporter aux indications du RCP d’Inexium®, 10 mg granulés gastro-résistants pour suspension buvable en sachet.

Place dans la stratégie thérapeutique2 (Enfants de 1 à 11 ans):

Médicament de deuxième intention pour le traitement symptomatique du RGO, en cas d’échec des mesures hygiéno-diététiques. La prescription n’est utile que si le RGO est compliqué et notamment associé à une œsophagite.
Les IPP n’ont pas d’efficacité démontrée en cas de RGO physiologique avec régurgitations. En cas de vomissements récurrents, la recherche d’une étiologie est nécessaire.

INexium® Sachet 10mg - Sachez-le !

RGO chez les enfants de 1 à 11ans pesant au moins 10kg1 :
Il est fait pour eux !

Pourquoi Utiliser INexium Sachet 10mg

*RGO : reflux gastro-oesophagien

Bon usage - INexium® 10 mg, granulés gastro-résistants pour suspension buvable en sachet

Contre-Indications

Hypersensibilité à la substance active, aux dérivés benzimidazolés ou à l’un des excipients. L’ésoméprazole ne doit pas être utilisé de façon concomitante avec le nelfinavir.

Excipients à effets notoires

Contient du saccharose et du glucose. Médicament contre-indiqué chez les patients présentant une intolérance au fructose, un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou un déficit en sucrase-isomaltase.

Mises en garde et précautions d’emploi

  • En présence de l’un des symptômes d’alarme suivants (tels que perte de poids importante et involontaire, vomissements répétés, dysphagie, hématémèse ou méléna) ou en cas de suspicion ou de présence d’un ulcère gastrique, l’éventualité d’une lésion maligne doit être exclue car INexium® peut atténuer les symptômes et retarder le diagnostic.
  • Le traitement par IPP pourrait légèrement augmenter le risque d’infections gastro-intestinales dues à des germes tels que Salmonella et Campylobacter.
  • L’association de l’ésoméprazole avec l’atazanavir n’est pas recommandée. Si l’association de l’atazanavir avec un inhibiteur de la pompe à protons est jugée indispensable, une surveillance clinique étroite est recommandée associée à une augmentation de la dose d’atazanavir à 400 mg avec 100 mg de ritonavir ; une dose maximale de 20 mg d’ésoméprazole ne doit pas être dépassée.
  • L’ésoméprazole est un inhibiteur du CYP2C19. Au début ou à la fin d’un traitement avec l’ésoméprazole, le risque d’interactions avec les médicaments métabolisés par le CYP2C19 doit être envisagé.

Pour plus d’informations sur les mises en garde et précautions d’emploi, consultez le RCP.

Effets Indésirables

Les effets indésirables rapportés fréquemment (fréquence ≥ 1/100 et < 1/10) sont : céphalées, douleurs abdominales, constipations, diarrhées, flatulences, nausées/vomissements, polypes des glandes fundiques (bénins).

Pour plus d’informations sur les effets indésirables peu fréquents, rares ou de fréquence indéterminée, consultez le RCP.
Déclarez immédiatement tout effet indésirable susceptible d’être dû à un médicament à votre centre régional de pharmacovigilance CRPV) ou sur www.signalement-sante.gouv.fr 

Pour une information complète, consultez le Résumé des Caractéristiques du Produit sur la base de données publique des médicaments sur le site internet : http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/

  • Références

    1. RCP INexium® sachet 10 mg

    2. Avis de la commission de la transparence d’Inexium® du 16 septembre 2020

    3. Tolia et al. Esomeprazole for the treatment of erosive esophagitis in children: an international, multicenter, randomized, parallel group, double-blind (for dose) study BMC Pediatrics 2010, 10:41

    4. HAS, Guide outils sécurisation d’autoévaluation d’administration des médicaments-partie 2 : mettre en œuvre www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2011-10/guide_outils_securisation_autoevaluation_administration_ medicaments_partie2_mettre_en_oeuvre.pdf, consulté le 12 juin 2020

    5. Gilger et al. Safety and Tolerability of Esomeprazole in Children With Gastroesophageal Reflux Disease. Journal of Pediatric Gastroenterology and Nutrition 2008, 46:524–533

    6. Etude D9614C00097, 22 mai 2006 (dossier d’AMM)

 

Lien externe:

Vous êtes sur le point de quitter le site Grünenthal.fr et allez être redirigé vers un ou plusieurs autres sites y compris les sites du Groupe Grünenthal. Pour plus d'informations au sujet des liens hypertextes proposés, veuillez consulter les conditions d'utilisation. Cliquer sur Continuer ou sur Retour pour revenir à la page précédente.

... Retour ... Continuer